Je fis aussi la connaissance de quelques ressortissants français dont un jeune attaché consulaire, féru de langue chinoise. Ses fonctions d’interprète en faisaient un témoin privilégié de la vie diplomatique. Elles l’avaient amené, entre autres, à suivre de près les longues négociations qui avaient précédé la construction de la ligne Pékin-Hankou. Et, à rencontrer la plupart des acteurs qui avaient œuvré à la mise en place du projet.
J’avais passé l’après-midi à consigner des notes sur mes explorations de la veille. Le bruit qui me parvenait depuis la rue animée avait peu à peu perdu de son intensité. Un coup d’œil à ma montre gousset m’avertit qu’il fallait me hâter, si je voulais rejoindre à pied le lieu de mon dîner avant la nuit. Mais, à peine avais-je quitté l’hôtel, que l’ombre envahissait les lieux. Je frissonnai et, remontant mon col, allongeai le pas.

Découvrez la véritable histoire